Les Romans de L'écrivain Paimpolais Guy RICHART

 

Guy RICHART,  L'auteur

Contact @

Bonjour à tous mes lecteurs et à toutes mes lectrices de la toile,

Comme l'écrivait Henry Troyat dans les Eygletière : - « Quand la bêtise dépasse un certain niveau, on cesse de la combattre et on en prend son partie. »
Voilà dix mois que la Civilisation Néo-Libérale patauge lamentablement face à un virus qui est bien moins dangereux que la grippe pour l'être humain.
On compte, au 4 janvier 2021, 85 122 080 personnes ayant été contaminées. Il y a eu 1 843 135 décès provoqués directement par le COVID 19, ou, indirectement par l'affaiblissement de gens déjà victimes d'une forte pathologie pulmonaire. Cela représente 0,02% de cas mortels après contamination. Et sur l'ensemble de la population mondiale, on tombe à 0,0002 % de décès.
A titre indicatif, la « grippe espagnole » a tué 100 000 000 de personnes sur 1 500 000 000 d'habitants de la planète soit, 7 % de l'Humanité à l'époque.
La Société actuelle est en pleine déliquescence et les préceptes économiques des Barons de Davos vont engendrer une misère mondiale au-delà de celle déclenchée par la crise de 1929. Surtout qu'aujourd'hui, avec le nombre d'habitants qui pullulent sur la planète, un R.A.Z de l'agriculture et de l'industrie est impossible. Une guerre de nettoyage qui permettrait de relancer la machine est aussi trop dangereuse. Les vieilles stratégies des Fascistes Néo Capitalistes ne sont plus d'actualité.
Quand je vois le pays de Pasteur attendre une multinationale Américaine pour lui fournir un vaccin, j'estime que de nombreux coup de pieds aux fesses se perdent depuis janvier 2020.
De toute manière, la vacance des compétences politiques et scientifiques a été largement démontrée par les évènements de cette année. Des élus qui agissent et discourent en fonction de l'air du temps, des chercheurs qui ne sont jamais dans un laboratoire, racontant n'importe quoi à la télévision, tirant à boulets rouges sur leurs collègues essayant au moins des traitements avec des molécules à la posologie bien maîtrisée depuis des années, tout ce chambard pour des résultats aussi minables, c'est une preuve indéniable que si l'impéritie et la stupidité possédaient une masse, la France serait depuis longtemps un soleil noir !
Au temps où Haroun Tazieff était Secrétaire D'État aux risques technologiques et naturels, il avait prévu d'établir un plan pour faire face à une épidémie mortelle. Une fois de plus, la question de la rentabilité économique et de la gestion des stocks a empêché de préparer une méthode applicable dans des cas extrêmes.
Et pourtant, je peux vous garantir que nous avons eu très chaud. Si le COVID 19 avait été aussi mortel que l'Ebola, soit 53 % des contaminés décédés dans des zones rurales isolées, aujourd'hui dans nos mégapoles surpeuplées, l'absence de masques au début de la pandémie, l'absence de combinaisons jetables anti contamination, les mises en quarantaine sans obligation de désinfection et le manque de moyens de dépistage, auraient coûté la bagatelle d'environ cinq milliards de vies humaines, sur toute la planète.
Merci Seigneur de nous avoir évité cette épreuve sous le joug de la Bande d'Abrutis sous calibrés du bulbe qui nous dirigent !!!
En tout cas je vous souhaite, à tous, une meilleure année que la précédente et surtout une santé sans ombre....

Guy RICHART, le 05 janvier 2021.